Devenir un mandataire immobilier en portage salarial

Dans le secteur de l’immobilier, bon nombre de personnes ont encore du mal à cerner le concept et la légalité du portage salarial. Pour résumer, c’est un statut qui permet à un professionnel de l’immobilier de travailler comme un indépendant, tout en profitant des avantages du statut de salarié.

UN STATUT ENCADRÉ

Ce nouveau concept de travail implique la signature d’un contrat avec une entreprise de portage salarial comme Freecadre Immobilier, qui accompagne le mandataire dans sa gestion administrative et le suivi de son activité, elle est également chargée de s’assurer que le professionnel bénéficie effectivement de tous les avantages du statut de salarié. En contrepartie, le salarié doit verser à la société de portage des honoraires. Ces honoraires couvrent les services de gestion administrative de l’activité du professionnel.

Histoire du portage salarial

C’est en Europe il y a 30 ans que le portage salarial a fait son apparition pour la première fois. Au fil du temps, il a fait ses preuves en tant que mode de travail alternatif dans les domaines de l’entrepreneuriat et des services de facturation. Ensuite de nombreux pays, comme la France, ont saisi l’opportunité. On y compte d’ailleurs actuellement pas moins de 80 000 salariés inscrits au régime du portage salarial.
Aujourd’hui en France, la loi est très stricte en ce qui concerne les dispositions dans le portage salarial. Le but est de protéger efficacement toutes les parties en présence. De ce fait, de plus en plus de mandataires indépendants font confiance au portage salarial immobilier. Pour être négociateur immobilier indépendant désormais, le portage apparaît comme une solution de choix, car il permet de travailler en parfaite autonomie tout en limitant les risques, en étant protégé, et tout cela en étant libre de ses décisions et de ses méthodes de travail.

Qu’est-ce que le portage salarial en réalité ?

Le concept du portage salarial immobilier est très facile à comprendre et à mettre en œuvre. Le salarié porté effectue des missions de prestation pour une agence immobilière ou un réseau en tant que mandataire indépendant. À la fin de la mission, l’entreprise cliente verse ses honoraires à sa société de portage, laquelle après déduction des frais de gestion et des charges sociales paye le mandataire en établissant son bulletin de paie au professionnel. Cette fiche de paie comporte le montant du chiffre d’affaires et celui des différentes déductions effectuées. Avec ce fonctionnement, le mandataire immobilier est bien salarié par la société de portage et pour l’agence immobilière ou le réseau, ce professionnel est bien mandataire indépendant.

Les bénéfices du portage salarial

Ce statut permet au professionnel de l’immobilier qui désire tenter l’aventure de profiter des avantages suivants :
– Être indépendant : le portage salarial permet au mandataire d’être un entrepreneur indépendant, mais également un salarié. En d’autres termes, il est salarié avec tous les avantages liés à ce statut, mais dispose en plus de la liberté et de l’autonomie digne du statut d’indépendant.
– Être responsable de son activité : à l’image d’un vrai chef d’entreprise, le salarié porté est entièrement responsable de son activité. Pendant que la gestion administrative de son activité est confiée à sa société de portage, il a le droit d’organiser ses journées comme bon lui semble. Il est le seul maître à bord.
– Être autonome : ce mandataire indépendant porté a le droit de réaliser des prestations pour plusieurs autres entreprises. Contrairement au salarié classique qui est obligé d’avoir un seul patron. Il a le plein droit de fixer ses conditions de travail et de paiement.

Article rédigé par l’équipe Freecadre
Crédit photo : PIXABAY