AccueilActualitésAstucesQu’est-ce qu’un bon formateur en immobilier ?
- Publicité 1-

Qu’est-ce qu’un bon formateur en immobilier ?

Qu’est-ce qu’un bon formateur en immobilier ? Rencontre avec Jonathan VOOGT Coach pour le réseau Expertimo

Bonjour Jonathan peux-tu nous parler de toi, de ton parcours ?

Je suis arrivé dans l’immobilier en 2012 après un parcours professionnel assez diversifié.

Mais ce qui m’a toujours animé c’est l’envie d’être mon propre patron, d’être autonome.

J’en avais assez d’être subordonné à une autorité, de ne pas pouvoir prendre d’initiatives, et surtout de ne pas pouvoir récupérer les bénéfices de l’intégralité de mon travail.

J’étais donc un salarié lambda, mais un salarié ambitieux qui se projetait vers une tout autre voix

J’ai envisagé plusieurs perspectives avant de me lancer dans le secteur de l’immobilier.

J’avais plusieurs idées d’entreprenariat, certaines pas forcément réalisables, comme de la vente à domicile de sushis (rires) moi qui ne suis pas très doué pour la cuisine !!

J’étais encore salarié à ce moment-là, et j’ai un ami qui était mandataire immobilier au sein d’un réseau.

Je ne connaissais pas du tout ce secteur professionnel, mais je voyais bien qu’il gagnait très bien sa vie, qu’il était autonome, gérer son business comme un vrai chef d’entreprise.

Je me suis renseigné et informé sur cette profession et je me suis dit « pourquoi pas !! » Ce modèle me correspond en fait !!

Bien sûr j’étais inquiet et un peu stressé car c’était sauter dans l’inconnu et me remettre en question professionnellement et personnellement.

J’ai suivi la formation dispensée par le réseau et je me suis lancé. Je ne suis pas du genre à faire les choses à moitié, ce qui fait qu’au début j’étais à fond pour faire ma place, et je travaillais 50 heures par semaine.

Je me suis investi énormément et les retours positifs n’ont pas tardé. Je me souviendrai toujours de mon premier RV mandat.

J’étais complétement stressé et j’ai fait pas mal de bourdes ce jour-là. (Rires) Mais tout s’est bien terminé.

Combien de temps as-tu mis pour commencer à vivre correctement de l’immobilier ?

A l’époque le marché était différent. Nous n’avions pas de problème pour trouver et rentrer des mandats.

La concurrence était moins rude. Au bout de quelques semaines, j’avais déjà enregistré 5 ventes.

Le marché était en pleine expansion. C’était la belle époque !!

Qu’est ce qui t’a donné envie de devenir formateur en immobilier ?

Et bien après plusieurs années à faire de la transaction, j’ai eu envie de me diversifier et de relever d’autres challenges.

Tout en continuant à faire de la transaction mais en levant le pied, je me suis lancé dans la formation en immobilier et le recrutement.

Bien sûr j’ai suivi des formations avec des professionnels, je me suis remis en question, j’ai énormément lu d’ouvrages sur le sujet.

Mais j’avais acquis une très bonne expérience du secteur de l’immobilier et j’ai eu envie de transmettre et d’accompagner des débutants ou des professionnels qui avaient besoin de conseils pratiques.

Quels sont les outils que tu as mis en place ?

Dans un premier temps, étant très à l’aise avec le domaine du virtuel j’ai exploité les réseaux tels Facebook et mis en ligne de nombreux tutos, blog, et articles.

Etant également bloggeur professionnel, mes publications ont commencé à être suivies par de nombreux internautes qu’ils soient professionnels de l’immobilier ou simples particuliers.

Puis j’ai dépassé les 60 000 visites par mois sur mon blog.

Dans le même temps je dispensé des formations en lignes sur RV. Mon réseau actuel Expertimo m’a donné l’opportunité de créer des mini réseaux.

Je recrutais, formais, et suivais sur le terrain des débutants en immobilier qui souhaitaient devenir mandataire immobilier.

Aujourd’hui au sein de mon réseau, en plus d’être responsable développement j’ai la charge de la formation pour nos mandataires

POUR TOI QU’ELLES SONT LES QUALITÉS INDISPENSABLES POUR DEVENIR UN BON FORMATEUR EN IMMOBILIER

Tout d’abord une très bonne connaissance du métier et du terrain. Difficile de transmettre si on ne sait pas de quoi on parle.

Se tenir informé de toutes les nouveautés en matière de législation, de règlementation.

Savoir se remettre en question et continuer à apprendre.

Être bienveillant avec ses interlocuteurs, faire preuve d’empathie. Dégager une image souriante, dynamique, positive.

Avoir le goût de transmettre, qualité indispensable. Et pour faire passer des messages il faut d’abord savoir être à l’écoute. A l’écoute des individus en face de soi.

Savoir discerner leurs peurs, leurs interrogations, être rassurant. Mais aussi faire en sorte que l’échange soit interactif. Rien de plus ennuyant que de participer à une formation ou l’intervenant(e) récite son discours devant un auditoire passif.

Être organisé et préparer le contenu de ses cours en amont. Une bonne organisation permet d’éviter des incidents de planning par exemple ou des blancs pendant l’intervention.

Voilà en gros les qualités pour devenir un bon formateur en immobilier.

Donner les bons outils à chacun afin de lui permettre de réussir dans ce métier en perpétuel évolution.

La vidéo : https://www.youtube.com/watch?v=lMMxAvjiJW

- Publicité 2-
- Publicité side -




LES PLUS POPULAIRES

- Publicité 4 -