AccueilActualitésAcheter un bien immobilier auprès d’un particulier est-il plus avantageux ?
- Publicité 1-

Acheter un bien immobilier auprès d’un particulier est-il plus avantageux ?

Acheter un bien immobilier auprès d’un particulier est-il plus avantageux ?

Lorsque le prix de vente d’un bien immobilier est fixé directement par un particulier, sans avoir fait l’objet d’une estimation par un professionnel, les acheteurs potentiels ne peuvent que constater des différences de prix substantielles par rapport aux tarifs annoncés par les agences immobilières. Mais attention, l’avantage n’est pas toujours du côté que l’on pourrait l’imaginer ! Pour vous aider à y voir plus clair, lisez ce qui suit.

LES DIFFÉRENCES CONSTATÉES ENTRE LES AGENCES IMMOBILIÈRES ET LES PARTICULIERS     

UN ÉCART DE TARIF AVÉRÉ ENTRE LES AGENCES ET LES PARTICULIERS      

C’est une enquête effectuée pour le magazine Capital qui révèle ce que nous savions déjà tous plus ou moins, il y a bel et bien une différence notable entre les tarifs de vente décidés uniquement par les particuliers et ceux pratiqués par les agences immobilières, pour des biens comparables bien sûr.
En y réfléchissant, il y a une logique à cela, puisque les agents immobiliers préconisent des tarifs selon l’estimation qu’ils effectuent sur les biens à vendre. Pour cela, ils utilisent une méthode qui est quasiment pour tous la même et qui aboutit toujours au même résultat. De plus, ils ont tout intérêt à ce que leurs estimations soient aussi proches que possible de la réalité du marché immobilier, afin de réaliser la vente dans les meilleurs délais.
Les particuliers en revanche ne sont pas toujours méthodiques dans l’évaluation de leur logement à vendre. Ils cherchent souvent à conclure la transaction au prix le plus élevé, même s’ils ne sont plus dans les prix moyens habituellement pratiqués… Mais la surprise est parfois là où on ne l’attendait pas… Lisez la suite…

UN ÉCART DIFFÉRENT EN FONCTION DES VILLES ET DES SURFACES

Le deuxième constat sur les différences relevées, fait état de disparités selon les villes où se trouvent les biens à vendre et leur surface. En effet, l’étude relatée dans Capital, portait sur une dizaine de grandes villes.
Parmi tous les biens mis en vente, la différence entre les tarifs des particuliers et les tarifs des agences a fluctué en fonction des régions et des superficies (ce que nous expliquons dans la dernière partie de cet article).
Les différences se font sentir aussi bien à la hausse qu’à la baisse. Pour donner un ordre d’idée, l’écart peut aller jusqu’à 20% à Strasbourg pour un certain type de biens, mais pas toujours au bénéfice de celui que l’on croit. Vous pouvez toutefois vérifier en ligne les prix de l’immobilier ici : www.estimationsgratuites.com

LES TARIFS APPLIQUÉS PAR LES PARTICULIERS POUR LA VENTE DE LEURS BIENS IMMOBILIERS

LES TARIFS DES PARTICULIERS POUR LES PETITES SURFACES

Ce qui est étonnant, c’est que ce sont les petites surfaces à vendre, telles que les studios, qui présentent les plus grandes disparités entre particuliers et agences… et comme nous le disions précédemment, il est parfois surprenant de voir dans quels sens se manifestent ces écarts. Ainsi, les particuliers ont tendance à vendre beaucoup plus cher leurs petites surfaces que les agences immobilières.
Cet écart, qui va dans l’ensemble de 4,7% à 20% en plus pour les particuliers, dans la plupart des villes étudiées, se réduit à 1% pour Paris.

LES TARIFS DES PARTICULIERS POUR LES GRANDES SURFACES

Pour les grandes surfaces, tels que les 5 ou 6 pièces, la tendance s’inverse. Ce sont les agences immobilières qui proposent des tarifs plus élevés que les particuliers. Pour de grands appartements, les particuliers sont beaucoup plus modestes et proposent des tarifs, par exemple à Montpellier, 10% moins chers que les agences. Le manque d’objectivité des particuliers en raison de l’affectif qui les lie à leur bien immobilier perd tout son sens désormais… Ce serait la peur de ne pas arriver à vendre qui pousserait ces propriétaires à « brader » leurs biens en-dessous des prix du marché.
En tout cas, on le voit, selon la surface et la ville convoitées, il faut s’orienter vers un particulier ou une agence…

Photo de Clayton Bunn provenant de Pexels

- Publicité 2-
- Publicité side -




LES PLUS POPULAIRES

- Publicité 4 -